mercredi 9 janvier 2008

Parce qu'il faut bien commencer un jour...

Pour un premier post, j'ai l'air fin. Je viens de découvrir que la Smart n'existait pas encore aux Etats-Unis. Mais rassurez-vous, la funeste erreur sera réparée d'ici un mois, nous dit un article du Washington Post du 7 janvier 2008. Kesako cette chose, une caisse à savon ? Que nenni, « a cuddly Japanese cartoon character on wheels (except it’s German) ». La voiture fera-t-elle un carton aux US, dix ans après des débuts hésitants en Europe ? Dans un pays où le 4X4 est servi en apéritif dès les seize ans du teenager? En tout cas, 30 000 exemplaires ont déjà été commandés. Petit détail, pour satisfaire aux crashs tests locaux, le véhicule a été… allongé. Ce qui lui laisse quand même de la marge par rapport aux mastodontes qu'il côtoiera sur autoroute (en gris là haut, à gauche).


Ça n’a aucun rapport mais ce petit bonhomme (il est au milieu, pour ceux qui n'auraient pas de loupe) me rappelle une illustration récemment et récuremment vue dans un livre adoré de mes enfants…
Ce genre de bon livre à lire le soir sous la couverture pour se faire peur, de ceux qui montrent à longueur de pages des dents tranchantes (l'aimable tyrannosaure), des petits pieds (alias le diplodocus) ou de trois cornes (le triceratops) qui pourraient faire de la bouillie du bonhomme qui se retrouve toujours entre leurs pattes.
Vous allez me dire, c'est toujours utile de voir à quel cataclysme on a échappé. Ouf, 220 millions d'années nous séparent de ces monstres. N'empêche que la rencontre du troisième type entre la Smart et le Truck, elle, c'est dans un mois !

Sur ce sujet -le dinosaure-, le musée du National Geographic, à Washington DC, exposait jusqu'à il y a peu, le Nigersaurus, une des dernières bestioles remontées à la surface. Son crâne a été retrouvé en 1999, cinquante ans après la découverte des premiers os. Du grand n'importe quoi ; une tête plate, des pattes en forme de fourchette à escargot. Il ressemblerait même à une vache selon les paléontologues. De toutes façons, si on n'a retrouvé qu'un exemplaire, façon puzzle, en un demi-siècle, c'est qu'il a dû faire long feu sur le long chemin de l'évolution.
Que pensez-vous de l'animal ? Plutôt extravagant, non ?

Barry Manilow, ça vous dit quelque chose ? J'ai découvert ce garçon sur la tivi américaine. "Copacabana", c'est son grand oeuvre. Intemporel ( subtil déhanché-chapeau de côté au bout de 10 secondes).

4 commentaires:

Lalie a dit…

Ravie d'être déjà le 59e visiteur de ce blog tout nouveau tout rigolo !
On ne peut qu'encourager la créativité d'un journaliste longtemps bridé par les carcans de la presse écrite dite "sérieuse"... Donc, pas de commentaire, aucun, si ce n'est celui-ci : longue vie à Yibus et à ses aventures sur les rives du Potomac.
On veut tout savoir !

Lalie a dit…

Vérification faire à l'instant, 00 : 58 n'était pas le nombre de visiteurs mais l'adresse de ce blog, ça commence fort. Conclusion : pas besoin d'être sur les bords du Potomac pour que ce soit le mic-mac !

Bonne lecture aux suivants...

Stephanie (Philadelphie) a dit…

"Copacabana", c'est l'une de mes chansons cultes !! J'ADOOOOOORE !!!

Yibus a dit…

@stéphanie. Je suis bien content, j'adore aussi positivement la plage de Copabacana, où je n'ai tenu qu'un quart-d'heure. Le soleil tapait trop fort. Et tu verras dans de prochains posts se glisser des chansons brésiliennes...