lundi 4 février 2008

Les deux dernières minutes

Ah, ça, c’était pas mal le Superbowl hier au soir. Enfin, surtout les deux dernières minutes. Bon, ça fait pas bézef, 120 secondes de suspens sur 3h30 de match. Mais c’était bien, quand même. Le suspens au bout du bout, intenable, c'est la passe de la dernière chance, il lance le ballon et le réceptionneur la capte… Les commentateurs énervés comme des moustiques washingtoniens l'été...

Et la victoire des Giants, ceux qui n’étaient pas les ultra-favoris. J’aime bien quand c’est le collectif qui gagne, sans star contre ceux qui avaient tout emporté cette année. Ça fait gentiment plaisir. En plus, une belle histoire ; le père d'Elie Manning, le quaterback (meneur de jeu) des Giants avait déjà gagné le Superbowl, son frère aîné l’a remporté l’an dernier, et EM –présenté comme moins doué, plus timide, tout ça quoi…- l’emporte cette année. Sur une dernière action d’anthologie.

Et puis, il y a eu les pubs dans le pub. Enfin, on était dans une brasserie. C’est assez drôle de voir les gens relever la tête en choeur au moment où le jeu laisse la place au business. Parce que chaque année, il paraît que c’est un spectacle, des publicités inédites, 100 000 dollars la seconde de pub, tout ça quoi... Hier, on a eu droit à Justin Timberlake qui fait le cascadeur pour Pepsi. Et puis, à un moment, ça a fait vroum-vroum, très fort, et tous les garçons ont levé la tête, comme un seul homme. Le vroum-vroum en question, c’est la nouvelle R8-voiture-de-luxe d’Audi. Regardez. Moi, j’ai d’abord pas tout compris.

Et puis un Américain m’a dit que c’était une parodie du Parrain ; genre la scène où un producteur d’Hollywood retrouve la tête de son cheval dans son lit le matin.

Il a ajouté que le reste de voiture dans le lit du riche, c'était le symbole de la berline de luxe à papa, l'ancien monde quoi, et que la R-machin d'Audi, c'était le nouveau monde, une nouvelle approche du luxe. Alors, j'ai dit oui, peut-être.

Et il y a même eu un spot d’Obama pendant la mi-temps. Il paraît que c'est rare, ce genre de pub. Bon, il était pour les Patriots, et ce sont les Giants de New-York, soutenus par Hillary, qui ont gagné. Mais c'est même pas sûr que ce soit un handicap insurmontable pour la course de haies du "Super Tuesday" de demain.

Allez, la chanson du jour parle un petit peu de politique ; Tiken Jah Fakoly chante « Quitte le pouvoir ».


Et la liste des « boissons aimées par tranche d’âge»
- Chocolat au lait du matin (entre 7 et 17 ans)
- Cacolac et jus de raisin l’été en vacances (entre 10 et 14 ans)
- Café (depuis les 18 ans), surtout l’expresso et la cafezinho brésilien
- Pouilly-Fuissé depuis les 32 ans et vins blancs de Bourgogne en général
- Rosé (entre 22 et 25 ans), Porto (entre 24 et 25 ans, entre 16 et 17h)
(maintenant, à vous de jouer)

8 commentaires:

Flo a dit…

En 17 ans aux Etats-Unis, j'ai adopte de nombreuses fetes et traditions americaines, mais le Super Bowl, non. D'une part, je n'aime ni le football americain, ni la pub; d'autre part, je boycotte l'evenement a cause des sommes astronomiques qui sont depensees pour promouvoir telle biere ou telle marque de sport. Tout cet argent pourrait etre tellement mieux utilise.

Yibus a dit…

Pour parler avec des gros mots, la manière dont sport et big-big business se mélangent -sans problème apparemment ici- m'intéressent pour deux raisons.
1) La manière dont le sport est vécu ici me renvoie en permanence à mon rapport au sport, très puriste à l'origine, moins maintenant.
2) Le football américain, c'est de la télé-réalité, du sport, des sous, de la pub, du lien social... Bref, je le vois aussi comme un condensé de la société américaine telle qu'elle se présente aujourd'hui. J'attends avec impatience les JO de Pékin, Chine vs USA.

Sixtine a dit…

Et voilà.
Tu reparles de foutchebole.
Spa possibeule hein, va falloir arrêter (uh uh)

Flo a dit…

OK, je joue: Fruite et Banga quand j'etais petite, Coca en rentrant des US en 85, Ricard en vacances a Cannes, Saint-Emilion a tous les repas chez mon pepe, Guinness et Baileys a Dublin en 87, Vodka a Moscou en 89, Pinot Noir d'Oregon a mon mariage, et Pinot Grigiot ce soir a l'apero. Mais rassure-toi, je bois principalement de l'eau. (Pas alcoolo la Flo...)

Yibus a dit…

@ sixtine ; euh, y'avait quand même de la référence culturelle, du fric et de la pub dans ce post (franchement, tu pousses le bouchon un peu loin Mauricette...)

@ flo ; hum, hum, tout ça m'inspire de forts belles phares... Ce soir, billet spécial politique et boisson forte...

Stephanie (Philadelphie) a dit…

Je ne regarde jamais le football mais j'ai vu la fin, a partir du moment ou les "Patriots" ont marque et ont cru que c'etait dans la poche...
Moi, j'etais TRES contente du resultat car je DETESTE Tom Brady (enfin, je le connais pas, je sais !) ; disons que j'en ai marre d'entendre parler de lui et qu'il a l'air de "s'y croire" un peu trop a mon gout...
Bonne semaine !

Yibus a dit…

les lecteurs éclairés auront bien entendu compris "phrases"... ouh, là, là, j'ai déjà commencé à fêter le Super Tuesday...

Yibus a dit…

@ Stephanie ; eh bien moi, pas meiux que toi. Même que dans le Wash Post, ils avaient opposé le brillant (Brady) au terne (Manning), l'un qui sortait avec un mannequin, l'autre, je ne sais pas... Enfin, c'était pas sympa l'article... Et bien, c'est le petit poucet qu'a gagné et ça, c'est toujours bien.