lundi 1 décembre 2008

Calendrier (avent 1)

Vendredi, j'ai rencontré une blogueuse. Ne me demandez pas son prénom, inutile, c'est quelqu'un de charmant. Sa famille itou. Le pire, c'est que je m'en doutais. Un moment très agréable.

Mais j'ai été intrigué. Après avoir suivi sa vie dans son blog, je connaissais des bouts d'elle, par le simple fait de pénétrer dans son intimité réécrite. Et puis, lors de la rencontre, on parle de tout et de rien, j'ai envie de poser des questions par rapport à ce que je sais (et qui ne sont que des morceaux du puzzle).

Et puis je n'en fais rien car je me rends compte que tout ça revient à dire : "c'est comme mon beau-frère, il est CRS" (Les bronzés font du ski). Ça tomberait comme une perruque sur la soupe, ça n'aurait aucun rapport avec la choucroute ni avec le Cheesecake.


Là-dessus, j'ai un boulot à faire. Je dois écrire un truc pour fin décembre. Gros truc. Rapidement. Donc pas de temps pour tenir ce blog comme je le voudrais.

Là-dessus, encore, je constate que le calendrier de l'avent commence aujourd'hui. Les enfants adorent. Un nouveau chocolat chaque jour.

Alors, ni une ni deux, je me suis dit que tout ce mois de décembre, j'allais le faire genre "calendrier de l'avent du Yibus".

Chaque jour, une réponse à trois questionnaires fort différents.

1) Celui de Stéphanie sur l'expatriation.
2) Celui de Sophie Calle et Grégoire Bouillier sur la vie, l'art, des choses comme ça...
3) Celui d'Eric Poindron sur "l'étrange".


Chaque jour, une chanson par année, depuis 1967.


31 jours, 31 chansons, des réponses à 93 questions différentes ET intéressantes... Autant de morceaux de puzzle, de friandises, d'occasions pour vous de rebondir, d'interpeller, de maugréer, de proposer, de jouer... Le bonheur, quoi.



1) Depuis quand es-tu expatrié aux Etats-Unis ?
Depuis un an et deux mois et des brouettes. Non, je dirais plutôt depuis deux Thanksgiving, deux Halloween et deux fin d'étés très chaudes. Comme les fêtes sont très ritualisés et les saisons très marquées, je ne compte plus en mois ou années mais en nombre de fêtes ou saisons.

2) Quand êtes-vous déjà mort ?
Quand j'ai été tué (trois fois de suite) par la flèche de mon copain Floquet près du vieil arbre penché (en 1977).

3) Ecrivez la première phrase d’un roman, d’une nouvelle ou d’un livre étrange à venir.
C'est à la fête d'anniversaire de mes 19 ans que j'ai vu les murs s'avancer pour la première fois.


Et la chanson de l'année 1967 : cette année-là, les Beatles chantaient "Strawberry fields forever"



(maintenant, à vous de jouer)

18 commentaires:

nathinphoenix a dit…

mais moi je boulote tous les chocolats le premier soir !!!! Attendre tous les jours c'est trop dur, Mr Yibus !

Zut Zut Zut

Arty a dit…

J'suis pas expat,

Je suis morte un peu avec chaque personne proche enterrée.

"J'ouvris les yeux, une ombre était penchée sur moi et je sentais son souffle se rappocher." (si si pour moi ça fait partie de l'étrange :)

1967 : Scott MacKenzie - San Francisco

la Mère Castor a dit…

1967, c'est plutôt la sortie de Sgt Pepper, non ?

Sinenobilitas a dit…

- Un an et demi....En province...

- Le 13 août 1998....Hélas

- "Ah on remet le "voyage" en route. ça me fait un effet. Il s'est passé beaucoup de choses depuis quatorze ans...Si j'étais pas tellement contraint, obligé pour gagner ma vie, je vous le dis tout de suite, je supprimerais tout. Je laisserais pas passer une ligne." Céline

- Acid de Ray Baretto

Mary a dit…

Puisque c'est un calendrier de l'avent, une friandise par jour?
"les Bonbons" de Brel -version 67

gmeyer a dit…

bonjour, êtes vous pigiste à Washington? Vous cherchez du travail? Je suis correspondant pour une chaîne télé et je cherche un ou quelques pigistes déjà basés ici à Washington. contactez moi si vous cherchez un peu de boulot supplémentaire : guillaume.d.meyer@gmail.com

Homéo a dit…

1. je suis expatriée depuis 2 Thanksgiving, 2 anniversaires de n°2, 1 Noël...

2. un jour d'hiver très froid à Genève mais le 2 décembre j'ai ressucité...

3. "Elle s'avança vers moi et pris ma main dans la sienne comme si elle voulait y lire mon avenir..."

Une chanson de 1967 ... je n'étais pas née.

Marie a dit…

Morte,
de rire - toute seule, hier
d'ennui - toute seule, hier
d'angoisse - avec fiston sur l'autoroute samedi
de froid - sans mes gants, ce matin au parc
de chagrin - avec espoir, il y a quelques semaines
de fatigue - avant la nounou, il y a 3 semaines
de faim - là maintenant

Et pour ce qui est d'une phrase étrange : "J'avais toujours su qu'il savait que je savais qu'elle était au courant."

Ariana Lamento a dit…

ex - patriée depuis longtemps, où est ma patrie maintenant?
Morte pour la France
Jamais née pour ici.
Très belle année, 1967, cela dit.

Première phrase d'un roman:
"Elle collectionnait les folies, inlassablement."

Ariana Lamento a dit…

@gmeyer: oausi, il pige pas trop mal, Yibus...

La reine du chateau: a dit…

1- depuis longtemps.. meme que j'en perds mon french!

2- l'aut' jour...suis tombee dans la boue la tete la premiere!

3-A Tanger, l'hiver, le cafe Hafa se transforme en un observatoire des reves et de leur consequences

La chanson... sais pas... pas nee... donc pas d'oreilles...

des bisous le pigeur! hihihi

Fab-Fab a dit…

Question : pourquoi partir de 1967 pour ta revue de chansons? Si je compte bien, 1967 + 31, ça fait 1998, pas 2008.... Tu vas donc nous laisser dans un flou musical de 10 ans??? Exlique moi cette manigance, s'il te plaît, petit papa Yibus!

D'autre part, mais, là, c'est vraiment pasque je veux tâtillonner, je crois (je suis sûr en fait, mais j'essaie de faire preuve de tact) que le calendrier de l'avent ne compte que 24 cases, pas 31 (du 1er décembre au jour du réveillon de naouelle, le 24, en somme)...

Désolé pour t'avoir importuné avec ces données chiffrées..

La reine du chateau: a dit…

hihihi Fab-fab t'as mange quoi today? ;-)
des bisous

Yibus a dit…

@ Nath : alors, ça c'est pas bien. Grâce à ce blog, tu vas apprendre la patience (qui sera récompensée).

@ Arty : ah oui, j'adore positivement cette chanson (tiens, je vais encore citer cette cité, plus tard dans le mois).

@ la mère castor : vi, vi... Je crois que les deux sont de cette année-là. En tout cas, d'après ce que j'ai vu sur le Net.

@ sin : ma foi, c'est prometteur. M'en vais découvrir la musique.

@ mary : eh oh, "let's go", excellent, et les sucettes à l'anis ? De quand datent-elles ?

@ gmeyer : je vous ai envoyé un mail. Merci pour votre passage.

@ homéo : ça n'empêche... Un peu de recherches, que diantre. Internet a été inventé pour ça !

@ marie : je n'aurais qu'un mot à dire. Elle est morte Adèle.

@ ariana : c'est pas mal dit en peu de mots, cette histoire de mort et de naissance.
Quand je vois le nombre de chansons bien en 1967, j'en reste baba.

@ la Reine du château : tu donnes envie d'aller à Tanger (je demande la Reine au café Hafa, c'est ça ??)

@ Fab-Fab : tu es un horrible futur visiteur, je tiens à te le dire. Tu as raison sur tous les points mais je me trompe avec panache, donc je maintiens. Bon, les dix ans seront ramassés par deux ans à la fin...
Dès le début de l'avent, c'est déjà l'avventura !

Homéo a dit…

Wikipedia "année 1967 en chanson" j'hésite entre Pascal Danel "les neiges du Kilimandjaro" ou bien Gilbert Bécaud "l'important c'est la rose"

Bon je choisis .... La rose
et je mets le lien le clip est kitch à souhait c'est délicieux ;)
http://fr.youtube.com/watch?v=DZkXR9wmE-w

Yibus a dit…

@ homéo ; merci bien. "Les Neiges", ça m'avait pris une après-midi, je devais avoir douze ans chez ma grand-mère, j'ai appris la chanson et puis aussi "le gitan" de Daniel Guichard.

plumevive a dit…

Je suis jalouse. Je boude.

Mais j'aime beaucoup le concept et la chanson. Mais je boude quand même.

Fab-Fab a dit…

@ Yibus : pasque tu trouves qu'elles sont claires, tes explications, toi??
Screugneugneu!