jeudi 1 octobre 2009

Nobody fucks with Jesus


Cette phrase vous dit quelque chose ?


Non... Courez alors, malheureux, chez votre loueur (habituel) de DVD ou téléchargez le film voire dérobez-le au cours d'une quelconque vente aux enchères... "The big Lebowski" (1998) est un chef-d'œuvre d'humour, porté par d'immenses acteurs (John Turturro, Julianne Moore, John Goodman, Jeff Bridges, Steve Buscemi, Philip Seymour Hoffman...) et réalisé par cette drôle de créature à deux tête que sont les frères Coen.

Il est question, comme souvent chez ces chérubins du septième art, d'imparables imbroglios. Ici, un garçon, nommé Lebowski (mais surnommé "The Dude" - The Dooooouuuuuude-), est embringué, malgré lui, dans une histoire de gros sous car on le prend pour son homonyme, un milliardaire. Le film est une succession de scènes burlesques et d'incandescents numéros d'acteurs.

Entre parenthèses, je pose, à intervalles réguliers, la question à madame : "quelle place laisseront Joël et Ethan dans l'histoire du cinéma ?" (Je ne me souviens plus de sa dernière réponse). C'est vrai, quoi, à force de revisiter tous les genres de Z jusqu'à A, de faire les malins, leur filmographie du second degré est-elle seulement réelle ? Ont-ils une patte, une griffe ou sont-ils ces génies qui auront traversé la fin du vingtième siècle en amenant à son sommet cette phrase que lâchent les parents d'enfants doués et turbulents : "ils font encore leur cinéma" ?

Mais revenons à notre titre. C'est tout simplement ce qu'assène, non pas Lupin, mais Jesus, un joueur de bowling assez sûr de lui. Moment que je considère comme LA scène du cinéma contemporain (découpage génial, la bande-son superbe... Bon, d'accord, c'est la version doublée espagnole). O my gosh !



Et ce rire... (notons l'improbable présence de la starlette Tara Reid).



Au même titre que le Rocky horror picture show, The big Lebowski est devenu un film culte. Entre scènes imparables.... (ah oui, celle-ci est assez grandiose : qui n'a pas ri dans ces moments ô combien douloureux ? (Bon, ok c'est la scène doublée en français))...

... Et dialogues millimétrés, le film dépeint une certaine Amérique blanche entre coolitude et loositude. Je trouve, pour mon humble part, que ces personnages ne manquent pas de bravitude face aux événements.


Mais au fait, pourquoi parler de ce film aujourd'hui ? Parce que, pas plus tard qu'hier, se tenait dans le grand bowling de Bethesda (ville hautement francophone des abords de DC), une des nombreuses fêtes organisées chaque année aux USA par les fans du Dude, de Walter et de Jesus. Déguisés comme leurs héros, ils rejouent les grandes scènes du film.

De culte, le film est même devenu un sésame pour certains aficionados. "Chaque fois que j'ai une copine, je l'amène voir "The big Lebowski", dit ainsi un fan au Washington Post. De sa réaction dépend notre relation future.."

Madame et moi l'avons vu après un an de mariage. Et elle a ri. Enfin, je crois.


Et la liste "des cocktails de films"
- The White Russian (The Big Lebowski) : vodka, liqueur de café et lait.
- Le Martin Vesper (James Bond) : gin, vodka, lillet blanc et un zeste de citron.
- Le petit Grégory (C'est arrivé près de chez vous) : selon wikipedia, chacun remplit son verre d'une « larme de gin » et d'une « rivière de tonic », puis y jette une olive attachée par une ficelle à un morceau de sucre. Le sucre se désagrège alors progressivement dans l'eau, laissant au bout d'un temps plus ou moins long l'olive remonter à la surface. Le premier chez qui l'olive remonte à la surface a perdu : il doit payer l'addition et boire son verre cul sec.

(Maintenant, à vous de jouer)

12 commentaires:

C'est Alice ! a dit…

J'ai honte ! J'ai un ami qui me rabâche depuis des années de regarder "The Big Lebowski" et "C'est arrivé près de chez vous", ses 2 films cultes ... et je ne les ai toujours pas vus ... shame on me !

plumevive a dit…

pas vu the big lebowski, mais tu le vends très bien !

me souviens pas de cocktail tiré d'un film... à part pour le titre (genre Tequila Sunrise... ok je sors)

nathinphoenix a dit…

J'ai vu "the big lebowsky", mais a l'epoque je ne comprenais pas grand chose a l'anglais, et pourtant j'ai ri... donc film tres tres bien !
Burn after reading des memes freres Coen, formidable.

je suis comme plumevive, me souviens pas du cocktail mais du barman (l'accolyte australien de Tom Cruise dans cocktail...) Bises.

Yibus a dit…

@ C'est Alice : loue-les et en un week-end (que tu ne verras pas passer, c'est sûr), ce sera fait. Allez, un peu de courage (même si je n'aime pas qu'on me dise, lis-le ou regarde-le, ça me refroidit toujours, une sorte de pression à froid)...

@ Plumevive : tequila sunrise, hum hum... Pas vu mais entendu parler (ah oui, la scène ou Tom cruise jongle avec les bouteilles, à moins que ce soit Mel Gibson).

@ Nath : barman, barman, c'était Russel Crow ou l'acteur de Crocodile Dundee ???

Phoebe a dit…

Ah ah ah le "petit Grégory", c'est génial ! Il faut que je voies ce film !

la Mère Castor a dit…

Film culte chez nous, je crois qu'Adam (mon petit de 19 ans) le connaît par cœur.

le koala a dit…

J'ai adoré. tellement même que, dans un moment d'aberration assez inexplicable, peu après le film, je me suis amusé à surnommer ma femme "the dude". Je trouvais que ça lui donnait l'aircool. ca lui est resté. Pourtant (dieu merci), elle ne ressemble pas à lebowski !!

La scène de la dispersion des cendres: très bon aussi. le coup du rescapé du viet-nam névrotique qui se prend pour un juif, le coup du tapis... Non, vraiment, ça fourmille de bonnes trouvailles !

Yibus a dit…

@ Phoebe : oui, oui, le film est bon (et puis, avoir de l'humour noir, c'est tellement plus rafraîchissant).

@ Mère castor : Adam a du goût et le bon.

@ Le Koala : eh, welcome homme. On vous attend tous les deux l'année prochaine à Bethesda (c'est à deux pas, vous verrez) pour la prochaine fête de big Lebowski...

HéJa a dit…

Je ne connais pas theBL, de no évidemment oui, ma culture ciné est pire que réduite à peau de chagrin (ou à dirty dancing et le roi danse , c'est dire...!).
Alors côté cocktail , je sèche !

Fab-Fab a dit…

Un de mes films cultes, en effet, tout comme "C'est arrivé près de chez vous " (cf la référence au petit Grégory).
J'aime tout particulièrement la performance d'acteur de John Goodman, en veteran du Nam psychorigide et complètement syphonné...

Flo a dit…

Les Cosmopolitans de Carrie et ses copines. (Serie tele, c'est vrai, mais film aussi.)

plumevive a dit…

meuh non, tom cruise, c'est dans "cocktail", beaucoup plus générique comme titre de film (il est bôôôô)